argon-watches

ARGON Watches : La Montre Heure Sautante tout droit sortie du Futur !

Total
0
Shares

Hello à tous les amis, aujourd’hui je tenais à vous présenter en détail un projet qui me tient énormément à cœur puisqu’il réunit deux personnes talentueuses dans leur domaine et qui m’inspirent beaucoup dans ce que j’entreprends, je parle bien sûr de Guillaume Laidet et de Théo Auffret. Ce fameux projet qui pointe le bout de son nez c’est Argon Watches, une marque de montre tout droit sortie de l’espace et manufacturé sur Terre.

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous présenter la marque ainsi que la toute première collection SPACEONE, parlons un peu des deux visages derrière cette marque en quête d’innovation.

guillaume-laidet-argon-watches

Guillaume Laidet : Le Biver des temps modernes !

Guillaume Laidet n’est peut-être pas un nom que vous allez connaître du premier coup mais je suis presque persuadé que vous connaissez son travail, vous avez même sûrement déjà eu une de ses montres entre les mains. Le Jean Claude Biver des temps modernes, en voilà un surnom qui match à la perfection avec le profil et le parcours hors normes de cet entrepreneur dans l’âme.

Après avoir travaillé dans de prestigieuses manufactures horlogères comme Zénith, Girard Perregaux encore Jaeger-LeCoultre, Guillaume décide de se lancer dans sa propre aventure en fondant William L.1985. La marque réalise un super départ via Kickstarter avec une campagne de financement participatif qui atteint presque 200 000€ pour environ 1200 montres vendues.

De connaissance en connaissance, Guillaume Laidet unit ses forces avec Rémi Chabrat son partenaire commercial sur William L., les deux hommes se lancent alors dans la résurrection de Nivada Grenchen. Mais ce n’est que le début, totalement piqué par l’horlogerie, Guillaume va alors reprendre en main les montres Vulcain ainsi que la marque Excelsior Park. Un homme avec plusieurs casquettes, un vrai couteau Suisse (oui…j’étais obligé de faire cette petite blague) qui se lance désormais dans une nouvelle aventure horlogère en dévoilant ARGON Watches.

Théo Auffret : L’horloger derrière Argon Watches !

Alors qu’il accompagnait son père dans une boutique de montre, Théo Auffret s’est très vite pris de passion pour l’horlogerie et les horlogers indépendants. Pendant qu’il passe son diplôme du baccalauréat, Théo commence son apprentissage en tant qu’horloger restaurateur au sein des ateliers de Denis Corpechot, en plein cœur de Paris. Par la suite, durant 2 ans, il travaillera aux côtés de Jean-Baptiste Viot. Il alterne alors les semaines de travail à l’atelier et les semaines de cours au Lycée Edgar Faure de Morteau.

En 2018, Théo Auffret présente son projet Tourbillon au concours F.P Journe Young Talent Competition. Il remporte ce concours et décide alors de se lancer en tant qu’horloger indépendant. Aujourd’hui, il se lance dans cette nouvelle aventure unique aux côtés de Guillaume Laidet.

ARGON Watches : Le retour de l’heure sautante

C’est en 2022, lors d’une soirée d’été que l’aventure ARGON Watches a gentiment commencé à se dessiner. Alors que Théo Auffret et Guillaume Laidet se rencontrent pour la première fois, ils échangent ensemble sur l’horlogerie, l’évolution du marché, leur passion etc… Théo présente des ébauches de dessins de boîtier de montres à Guillaume qui s’arrête sur l’un des dessins, ce sera la future SpaceOne de leur projet commun : ARGON.

Le design de la Spaceone de ARGON

La montre Spaceone d’ARGON est tout droit sortie de l’imagination de Guillaume et de Théo. Un garde-temps unique entre l’OVNI et le coup de génie que l’on peut retrouver chez des maisons comme MB&F ou encore URWERK. Cette montre, c’est une montre qui change, voilà enfin quelque chose qui fait du bien. Ce n’est pas un énième chronographe, une plongeuse ou une dresswatch comme on en voit “poper” tous les matins.

La Spaceone c’est une sorte de vaisseau de poignet, une montre au design futuriste et racé qui raconte le temps à sa façon. Sur cette montre, aucune aiguille, mais des disques couplés à un mécanisme d’heure sautante développé de A à Z par l’horloger Théo Auffret.

Le boîtier de la montre

Attaquons dans le vif du sujet avec ce fameux boîtier non identifié. Cette première collection de la maison ARGON Watches prend la forme d’un ovale modifié et façonné par le temps. La Spaceone fait 51,67 mm de largeur pour 42 mm de hauteur et le tout dans 12,6 mm d’épaisseur. Proportionnellement à une montre plus classique, on reste sur des dimensions très correctes, même au niveau de l’épaisseur qui me faisait un peu peur au début du projet.

Sur la droite, on retrouve un généreux guichet en verre saphir de 17,2 mm de largeur. C’est dans ce dernier que la magie de l’heure sautante opère. Je vous en parle en détail un peu plus tard. Sur la partie gauche du boîtier se trouve la couronne qui va permettre de remonter le mouvement automatique si besoin mais également de faire la mise à l’heure. 

Cette couronne parlons-en, elle a été très bien étudiée, ni trop grosse, ni trop petite, elle offre une prise en main parfaite. J’aime beaucoup son style et sa forme. Quand on se lance dans un tel projet, chaque détail à son importance et je dois avouer avoir été séduit par la façon dont la couronne suit le prolongement du boîtier. Elle ne vient en aucun cas perturber le design et pas de panique elle ne vous gênera pas non plus au porté.

Le boîtier de la Spaceone possède également un très beau niveau de finition. On retrouve de belles courbes qui viennent adoucir des formes plus brutes. Une alternance de surfaces brossées, polies et sablées apporte beaucoup de vie au boîtier. À l’arrière, un fond acier et verre saphir offre une vue sur le mouvement en action : Le Calibre Soprod P024 modifié par Théo Auffret.

Ce boîtier sera disponible en plusieurs matières durant la campagne Kickstarter mais attention à vous, ça va partir très vite. Le 11 Mai 2023, lors du lancement de la campagne vous aurez le choix entre la Spaceone en acier inoxydable, disponible en quantité illimitée le temps de la campagne. 100 montres seront également disponibles en version Carbone, une vraie merveille et 100 montres seront disponibles en version titane.

Une petite surprise se cache dans cette belle campagne Kickstarter car si les 100 montres en carbone et les 100 montres en titane sont vendues alors une version en titane bleu sera également disponible.

Je vous fais un petit récapitulatif. Il y aura au total :

  • Un nombre illimité de boîtiers en acier inoxydable (durée de la campagne)
  • 100 montres en Carbone
  • 100 montres en Titane brossé
  • Un nombre illimité de boîtiers en Titane bleu (si sold out des 100 carbone et 100 titane classique)

Une belle campagne avec de beaux objectifs et j’ai déjà hâte de suivre tout cela. Je suis toujours très excité quand un nouveau projet horloger fait son apparition sur Kickstarter surtout quand j’ai eu la chance d’avoir chaque montre entre les mains.

Le cadran de la montre

Maintenant que nous avons pas mal décortiqué le boîtier de cette Spaceone de ARGON Watches, passons maintenant au “cadran”. Alors ce n’est pas réellement un cadran, mais c’est lui qui fait à mon sens, tout le charme de cette montre au design innovant.

On retrouve donc 3 disques gradués, avec de gauche à droite : le disque des secondes, le disque des heures et enfin celui des minutes. Le plus intéressant est le plus envoûtant étant bien évidemment le disque des secondes qui tourne sur lui-même. 

Les montres en version Carbone et Titane brossé possèdent des disques noirs avec écriture blanche contrairement à la version acier 316L qui elle possède des disques blancs avec écriture noire.

Si vous vous posez la question de la lecture de l’heure et de la précision, alors pas de panique car il est relativement simple de lire l’heure sur une montre à heure sautante. À vrai dire, c’est même plus simple sur cette ARGON Watches que sur n’importe quelle autre montre 3 aiguilles plus traditionnelle. L’heure se lit d’un seul coup d’œil sur le guichet (10h10min sur l’exemple ci-dessus).

Regardons d’un peu plus près le mouvement mécanique de cette Spaceone.

Le mouvement heure sautante ARGON Watches

Ouvrons un peu le capot de la bête et regardons ce qu’il se passe dans cette montre ARGON. Cette première collection Spaceone est une montre à heure sautante ce qui signifie que les heures sautent et changent d’un seul coup d’une heure à l’autre. Il n’est pas si facile de trouver un mouvement de montre automatique à heure sautante. À vrai dire ça n’existe pas réellement, mais c’est le plus souvent un module qui vient se greffer sur une base de mouvement.

Pour cette montre tout droit venue de l’espace, c’est l’horloger Théo Auffret qui a développé un module complet sur la base d’un mouvement automatique bien connu : le Soprod P024.

Cette heure sautante est composée de 9 pièces. C’est via ce système de plusieurs rouages et de ressorts que le saut de l’heure est commandé. L’intégralité des composants sont fabriqués en Suisse puis assemblés en France dans les ateliers parisiens de Théo Auffret.

J’aime particulièrement le fonctionnement du module ainsi que la mise à l’heure qui est vraiment très sympa et fluide. Ça change énormément d’une montre à aiguilles. Sachez tout de même que sur ce module ARGON l’heure ne saute pas instantanément en une fraction de seconde. 

L’heure en cours reste figée durant les 55 premières minutes. Ensuite à 55, le disque des heures commence à légèrement tourner pour sauter d’un seul coup entre 59 et 60 minutes (00 sur le disque). C’est un peu similaire à un changement de date dans les grandes lignes.

Concernant le Calibre Soprod P024, il s’agit d’un mécanisme Suisse bien connu. Ce mouvement de 4,6 mm d’épaisseur est un calibre automatique d’entrée de gamme qui offre 38 heures de réserve de marche à la montre. Il possède une précision allant de -7 à +7 secondes par jour.

Les bracelets et le packaging

Je vais encore me répéter mais vous le savez, le packaging c’est la vie et j’y accorde une importance primordiale, tout comme les bracelets d’une montre.

Pour cette ARGON Spaceone, vous aurez le choix entre deux bracelets en caoutchouc qui matchent à la perfection avec le style de ce garde-temps. Un de couleur noir et un autre très sympa de couleur orange qui apporte un coup de pep’s à la montre et qui contraste bien avec les différents boîtiers proposés.

On retrouve deux petites tranchées sur le bracelet qui font directement écho au design du boîtier. Pour la boucle, vous trouverez une magnifique boucle ardillon pleine de détails. Cette boucle ajourée reprend également l’esthétique globale du boîtier avec une gravure du logo ARGON.

Pour le packaging, rien n’est encore totalement dévoilé pour le moment mais a priori votre Spaceone sera emballé dans une petite pochette sous vide pour un style bien futuriste. Cette petite pochette sera dans une sorte de housse / coque plus rigide avec un style tout droit sorti des bureaux de la NASA. Le top pour une montre spatiale et futuriste.

Mon Avis sur la Spaceone de ARGON

Personnellement je suis hyper emballé par le projet ARGON Watches que je suis depuis ses débuts. Une montre avec un look de folie et surtout avec un très beau niveau de finition. Un ADN fort et assumé avec un design qui change, une sorte de MB&F abordable car concernant les prix nous sommes entre 1500€ et 1900€.

Prix de la collection Spaceone :

  • Version Acier : 1500€ HT
  • Version Titane : 1900€ HT
  • Version Carbone : 1900€ HT
  • Version Titane Bleu : 1900€ HT

J’aime aussi énormément le fait que Théo Auffret (dont j’adore le travail) ait bossé sur ce projet et sur le développement du module d’heure sautante. Ce duo Auffret / Laidet annonce du très très bon pour cette jeune marque.

Pour vous procurer un exemplaire ARGON Watches alors rendez-vous dès maintenant sur la campagne Kickstarter qui commence le 11 Mai 2023 à 16H, heure Française.

A très vite les amis,

Total
0
Shares

Comments7

    1. Bonjour,
      C’est le même genre de système mais tout de même différent, le saut de l’heure n’est pas tout à fait le même et ce module est entièrement conçu par Théo Auffret à Paris.
      Belle journée à vous,
      Au plaisir,

  1. Perso c’est sont des génies heure sautante a guichet dans une majorette mais sicura buler et d autres doivent pleurer en Ayant créés ça en 1970. Je dit juste bravo moi qui ne suis que vintage je comprends mieux pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like